L’assurance vie figure parmi les produits d’épargne les plus appréciés par les Français. Ce type de placement répond en effet à des objectifs variés : mettre son argent en sécurité, préparer sa retraite, se constituer un capital pour financer un projet, transmettre un patrimoine à ses descendants, etc. De nombreux acteurs distribuent ce type de contrat sur Internet. Les offres sont de ce fait multiples. Pour vous aider à choisir le meilleur contrat d’assurance-vie en ligne, voici quelques conseils pratiques.

Tenir compte des supports proposés et de leurs rendements

Un contrat d’assurance-vie offre aux souscripteurs différents types de supports d’investissement au choix. Ceux-ci sont classés en deux catégories bien distinctes. D’un côté, il y a les supports en fonds euros. Et, de l’autre côté, on trouve les supports en unités de compte. La principale différence entre ces deux types de support réside dans les risques d’investissement qu’ils présentent. Les fonds euros sont sécurisés, mais offrent un rendement faible. Quant aux unités de compte, il s’agit de placements en Bourse ou autres qui sont plus risqués, mais offrant un rendement plus intéressant.

Tenez compte des supports proposés pour trouver le meilleur contrat. Par exemple, en optant pour l’offre de hedios patrimoine, vous avez le choix entre de nombreux supports. Vous recherchez une solution d’épargne sécurisée ? Votre assureur hedios patrimoine vous propose deux supports en fonds euros. Vous avez une appétence aux risques plus élevée ? Vous pouvez faire votre choix parmi un grand nombre de supports à ne citer que les SICAV et les trackers. Bien entendu, n’oubliez pas de comparer les rendements proposés pour chaque support. Pour les fonds euros, les intérêts produits seront versés sur votre compte chaque fin d’année.

Prendre en considération les différents frais appliqués

Pour alimenter votre compte, les assureurs vous proposent généralement trois options. Vous pouvez effectuer un versement initial que vous laissez par la suite fructifier dans votre compte. Il vous est également possible d’opter pour un versement ponctuel ou encore pour des versements programmés. Le montant plancher pour ces versements ainsi que les frais relatifs à ceux-ci diffèrent d’un organisme à un autre. Il est donc important de vous attarder sur ces points pour trouver le meilleur contrat. Chez hedios par exemple, il faut verser au moins 1000 euros si vous optez pour un versement ponctuel ou un versement initial. Ce sera de 100 euros par mois minimum dans le cas de versements programmés. Aucun frais ne vous sera prélevé quel que soit le mode de versement que vous avez choisi.

Outre les frais sur les versements, n’oubliez pas de vérifier les frais de gestion annuelle appliqués par l’assureur ainsi que les frais d’arbitrage. Sachez que certains organismes permettent à leurs épargnants de profiter d’une absence totale de frais d’arbitrage pour tous les supports choisis.

Vérifier les conditions de rachats

L’assurance-vie est un investissement sur du long terme. En effet, au bout de 8 ans, vous bénéficiez d’une fiscalité particulièrement avantageuse. Toutefois, ceci ne signifie pas que vous ne pouvez pas retirer votre argent avant ce délai. Généralement, cela est tout à fait possible. Mais, les conditions peuvent varier d’un organisme à un autre. Pour éviter les mauvaises surprises, pensez donc à bien vous renseigner sur ce critère avant de souscrire une offre.

Il existe deux types de rachat, dont le rachat total et le rachat partiel. Le premier met fin au contrat. Si vous ne comptez retirer qu’une partie du capital, la somme restante continuera à produire des intérêts et l’antériorité du contrat ne sera pas modifiée. En général, il faut faire par écrit toute demande de rachat. Le délai de traitement de celle-ci dépend de l’assureur. C’est un autre point à considérer pour faire le bon choix du contrat. La loi donne à l’assureur un délai de deux mois pour répondre à la demande. Pour séduire les épargnants, certains organismes mettent en avant un délai de réponse plus écourté. Enfin, sachez que certains contrats prévoient de pénalités en cas de sorties anticipées. Prenez tout votre temps pour scruter votre contrat avant d’y apposer votre signature.

Ne pas lésiner sur la qualité de votre interlocuteur

Afin de vous aider à optimiser votre contrat d’assurance-vie, votre interlocuteur doit maîtriser parfaitement les produits proposés. Il doit également être respectueux et disponible pour répondre à toutes vos questions. À cet effet, les avis en ligne peuvent vous aider dans votre prise de décision. Il suffit par exemple d’effectuer une recherche sur le web en tapant « hedios avis » pour obtenir tous les avis des clients concernant cette compagnie. Choisissez un assureur qui sait vous mettre en confiance et avec qui le courant passe !

Enfin, sachez qu’en ligne, les échanges se font par mail, téléphone ou tchat. Vous devez donc être bien à l’aise avec les nouvelles technologies. Dans le cas où vous êtes plutôt attaché à un contact physique et avez besoin d’un accompagnement direct d’un conseiller financier, la meilleure solution est d’opter pour un acteur qui propose des rencontres en face à face.