Généralement, tous les vins contiennent toujours du « soufre » (ou anhydride sulfureux en langage scientifique) même ceux qui ont été fabriqués sans sulfite ajouté. Durant une fermentation alcoolique, les levures de ceci créent toujours du SO2 même, si très faible quantité qu’elle soit. Donc, la présence des sulfites dans le vin est due au processus naturel. Selon le procédé classique de la production du vin, les sulfites vin sont ajoutés au vin en plus pour ce type de production naturelle. Dans cet article, découvrez les bienfaits du sulfite dans le vin.  

La raison pour laquelle on y ajoute des sulfites dans le vin

Les bons rôles essentiels du sulfite dans le vin sont qu’il possède les qualités d’antioxydants et d’antiseptiques. Etant donné que les « soufres » s’agissent comme un antioxydant : le vin est capable de résister aux changements causés par l’oxygène de l’air. Il protège aussi le vin pour ne pas se transformer en vinaigre.

Le soufre aussi est un antiseptique, car il joue un rôle de conservateur. Les vins sont des produits chimiquement instables, car il peut survivre pendant longtemps une large gamme de levures et de bactérie chez lui. Certains d’entre eux sont utiles pour faire élaborer le vin. D’autres modifient la qualité du vin. Mais grâce au sulfite vin, le vinificateur peut maîtriser très facilement la flore microbienne du vin. En utilisant le sulfite vin, l’œnologue ne risque pas sur les altérations éventuelles sur le vin. Si vous voulez plus d’info sur l’utilisation du sulfite vin, veuillez visiter le site www.nouslesvigneronsdebuzet.fr.

Les sulfites présentent-ils un danger sur la sante ?

Les sulfites ne sont pas dangereux pour la santé, car des études ont montré que la législation européenne autorise l’utilisation que pour une faible quantité. Le soufre aussi est largement utilisé par des industries agro-alimentaire par exemple les conservateurs. Les abricots secs et autres fruits secs, les charcuteries… utilisent aussi leurs méthodes de conservation avec les sulfites. Toute l’alimentation contient déjà le soufre. Il existe un risque, mais seulement le 1 % de la population est affecté : c’est une allergique qui provoque des asthmes ou des maux.Des indications sont montrées sur la bouteille de vins ou sur les autres aliments pour aider les consommateurs à savoir si ce dernier contient de soufre ou pas. Les fabricants des produits alimentaires conservés ont fait de leur mieux pour éviter les réactions allergiques pour les personnes qui ne tolèrent pas les sulfites.Alors pour l’immense majorité de la population, les sulfites dans le vin ou les compléments alimentaires soufrés sont également sans danger sur la sante.

L’ajout du sulfite peut être diminué dans le vin

Malheureusement, les sulfites peuvent provoquer des réactions allergiques telles que des maux de tête ou de l’asthme chez certaines personnes qui sont sensibles. Cet additif est également classé comme parmi les allergènes. Pour éviter cela, les étiquètes de vins ont des indications comme « contient des sulfites » ou « sans sulfites ».

Des fournisseurs de vins ont décidé de mets des sulfites dans les vins, mais au plus minimiser. Dans ce cas, c’est au vinificateur d’ajouter des sulfites à ses propres vins selon son besoin. Notamment, les sulfites vin rouge ont besoin qu’une petite verse par rapport aux sulfites vin blanc. Car les vins rouges possèdent les antioxydants naturels à partir des peaux de tannins et de raisin. Ce léger gaz carbonique protège les vins de toute les oxydation. A l’inverse, les vins blancs ne sont pas fermentés avec les peaux, alors ils ne contiennent pas ses antioxydants naturels. Ils ont besoin alors d’une forte dose de soufre pour bloquer les doses de sucre.