Pour les personnes handicapées et à mobilité réduite qui veulent garder leur autonomie, le monte-escalier est un équipement important à mettre à la maison. Celui-ci leur permet de profiter de toutes les pièces sans aucune difficulté de déplacement. L’installation d’un monte-escalier doit se faire selon un processus bien étudié. Il faut donc prendre en compte les différents critères d’installation afin de bénéficier de nombreux avantages de celui-ci. Mais, pourquoi faut-il installer un monte-escalier ? Quels types de travaux envisager ? Comment choisir le monte-escalier à installer ? Et quelles sont les techniques de pose de celui-ci ?

Pourquoi installer un monte-escalier à la maison ?

Le monte-escalier est utile pour toutes personnes à mobilité réduite ou des personnes handicapées. C’est un équipement permettant de pouvoir se déplacer facilement à la maison tout en profitant de chaque pièce, que ce soit à l’étage ou non. Il s’agit donc d’une solution simple et sécurisée pour accéder à des parties de la maison devenues inaccessibles.

Ce dispositif permet donc aux handicapés ou personnes âgés de gravir en toute sécurité les escaliers. Il existe donc différents types de monte-escaliers à installer chez vous. L’installation de cet équipement est en quelque sort un gage de sécurité surtout en cas d’escalier incliné, étroit ou encore en colimaçon. Il permet en effet d’éviter les chutes qui peuvent causer une invalidité ou encore des blessures à la personne. Les chutes dans les escaliers peuvent parfois être graves ou encore fatales. Il est donc nécessaire de prendre des précautions en installant un dispositif sécuritaire tel un monte-escalier.

Par ailleurs, installer un monte-escalier vous permet de ne pas déménager dans une maison plain-pied. Le déménagement peut souvent couter cher pour vous. Avoir un monte-escalier est donc une solution idéale afin de garder votre maison. Ainsi, vous pouvez avoir également un confort de vie bien amélioré car cet équipement n’est pas réservé uniquement pour les personnes âgés et handicapées. Pour plus d’informations, cliquez sur www.monte-escalier.org

Quels types de travaux envisager pour installer un monte-escalier ?

La pose d’une rampe ainsi que les branchements nécessaires au monte-escalier demandent parfois un certain savoir-faire technique. Cela permet en fait d’optimiser la sécurité de la personne qui va l’utiliser ainsi que la durabilité du dispositif. Cependant, il est aussi indispensable de tenir compte du lieu de pose du rail. De plus, vous devez bien vous assurer que le système électrique de celui-ci soit totalement aux normes.

Par ailleurs, il est important de faire appel à un professionnel pour installer votre monte-escalier droit. Il pourra s’occuper de la réalisation des travaux conformes qui permettent de ce fait à la mise en place d’un fauteuil élévateur. Il est également important de faire une fabrication sur-mesure des équipements nécessaires à votre mente-escalier.

Comment choisir votre monte-escalier ?

Avant toute installation de monte-escalier, il est essentiel de bien choisir le dispositif qui vous convient. Cet équipement se présente sous une grande variété de modèles adaptés à des contextes bien différents. Que vous voulez un monte-escalier tournant ou droit, il faut tenir compte de quelques composants de cet appareil. Tout d’abord, il y a le monte-escalier électrique qui est le plus connu ainsi que le plus répandu en ce moment. Il s’agit d’un dispositif plutôt facile à utiliser qui fonctionne sur batterie.

Ensuite, il y a les plateformes monte-escalier qui s’adressent le plus souvent aux personnes déplaçant avec une chaise roulante. Celles-ci s’adaptent en général avec toutes formes d’escaliers à l’aide d’un système de rail. Puis, il y a le diable monte-escalier mobile qui, à l’inverse des autres types, permet d’aider la personne handicapée ou à mobilité réduite de monter les marches de l’escalier. La chaise élévatrice et le fauteuil roulant monte-escalier sont également des types de monte-escaliers droit possibles à installer chez vous. Et enfin, il y a aussi le mini ascenseur qui s’adresse en effet aux personnes handicapées ou à mobilité réduite, mais aussi aux valides. Celui-ci permet d’atteindre facilement les étages, mais son installation demande des travaux plutôt importants.

Techniques d’installation d’un monte-escalier

Cet équipement est souvent facile et rapide à installer tout en suivant les normes. Le monte-escalier peut être personnalisé et fabriqué sur-mesure selon vos besoins. Tout d’abord, il faut tenir compte de l’état général de l’escalier comme sa résistance, ses dimensions et aussi son aménagement. Il peut arriver également que des rénovations soient nécessaires avant même d’installer le monte-escalier. Cette installation est plutôt rapide et simple. Une demi-journée est suffisante pour installer un monte-escalier droit si une journée pour un monte-escalier tournant. Il n’existe presque jamais de complication particulière lors de la pose de ce dispositif.

Ensuite, vous devez regrouper les pièces et le matériel à assembler. Il faut faire du triage des composantes dans le but de mieux organiser les tâches. Il y a assemblage des différentes parties du rail juste avant la fixation dur la marche. Puis, il faut installer le moteur et fixer le fauteuil au rail. Et enfin, il faut faire les derniers réglages ainsi que la vérification du fauteuil durant l’essai du dispositif.