Les types de résistances pour cigarettes électroniques : comparaison et utilisation

résistance pour cigarette électronique

Publié le : 10 décembre 20236 mins de lecture

Pièce indispensable de la cigarette électronique, la résistance est un élément à bien choisir pour le clearomiseur. Afin de ne pas être déçu par le rendu de ce dernier, il convient d’étudier minutieusement certains facteurs. En effet, les caractéristiques du consommable ont une influence sur la manière dont vous aimeriez vaper. Le taux de VG accepté, la plage de puissance et la valeur sont quelques-uns des critères à considérer.

Qu’est-ce qu’une résistance d’e-cigarette ?

La résistance pour cigarette électronique est insérée dans la cartouche ou le clearomiseur. Elle est composée d’une armature en acier inoxydable abritant un résistif et une fibre de coton. Contrairement aux autres composants de l’équipement, elle est un consommable. Autrement dit, elle a une durée de vie limitée. Au bout d’une période d’utilisation, jetez-la et achetez une nouvelle. À titre d’information, le résistif se présente sous la forme d’une bande métallique ou d’un fil. Très souvent, une céramique poreuse remplace la fibre de coton.

Quel est le principe de fonctionnement d’une résistance pour e-cigarette ?

Une fois activée, la batterie de la vapoteuse génère de l’énergie électrique. Par la suite, le coton imbibé de l’e-liquide et le résistif de la résistance chauffent. Ce processus (vapotage) favorise la production de la vapeur et la diffusion des arômes. Si vous êtes à la recherche d’une résistance d’e-cigarette de bonne qualité, consultez la plateforme kumulusvape.fr.

Comment mesurer la valeur d’une résistance d’e-cigarette ?

La capacité de la résistance à chauffer l’e-liquide est étroitement liée à sa valeur. Se mesurant en ohm (Ω), ladite valeur est affichée sur l’écran de la cigarette électronique ou gravée sur le consommable. Elle détermine, avec efficacité, la puissance nécessaire pour produire la vapeur adaptée. Cela signifie plus de saveurs, de vapeur, de sensation en gorge … Une valeur au-dessus de 1 Ω chauffe moins qu’une autre inférieure à 1 Ω (ou subohm). La différence a un impact sur la quantité de vapeur de l’équipement. Plus basse est une résistance, plus elle requiert de la puissance pour fonctionner. Quelle résistance vous convient le mieux ?

  • Résistance haute (entre 0,8 et 1,60 Ω) : elle consomme moins d’e-liquide, produit peu de vapeur et ne nécessite pas une puissance importante. Elle est adaptée à une inhalation indirecte et convient à une petite cigarette électronique. Le matériel permet de vapoter un e-liquide avec un taux de nicotine élevé. Le rendu des saveurs est optimal et agréable.
  • Résistance basse ou subohm (moins de 0,8 Ω) : contrairement à la précédente, elle est parfaite pour une inhalation directe. Elle satisfait les besoins en fumée d’un vapoteur exigeant. À l’instar de la consommation de l’e-liquide, la vapeur diffusée est conséquente. Si vous utilisez un e-liquide avec une forte teneur en nicotine, vous aurez une intense sensation en gorge. Il est donc préférable d’opter pour un faible taux de nicotine (par exemple, 3 mg/ml).

Quels sont les types de résistances pour cigarettes électroniques ?

On distingue deux types de résistances pour cigarettes :

• La résistance prête à l’emploi : elle est intégrée dans presque tous les modèles d’e-cigarettes. Elle est disponible avec diverses valeurs et s’accorde parfaitement aux clearomiseurs proposés par les fabricants. Sa durée de vie va de 2 à 4 semaines. La puissance d’usage conseillée est mentionnée.

• La résistance reconstructible : comme son nom l’indique, elle est utilisée dans un atomiseur reconstructible. Elle permet de personnaliser et de rendre l’expérience de vape propre à chaque consommateur. Sa particularité : ce sont les vapoteurs qui la conçoivent.

Différence entre cigarette électronique et puff

Bien qu’elles soient similaires et aient un fonctionnement quasi-identique, la cigarette électronique et la puff présentent des différences significatives. Le premier appareil impose un rechargement régulier du liquide à vapoter et de la batterie. Toujours prêt à l’emploi, le second peut être utilisé à n’importe quel moment. La puff, une e-cigarette jetable, séduit pour son faible encombrement, sa simplicité et sa discrétion. Elle contient tout le nécessaire pour le vapotage : un e-liquide, un dispositif de vaporisation et une batterie. Le système a vocation à être recyclé une fois la batterie et l’e-liquide vides. Afin d’obtenir de la vapeur, il suffit juste d’aspirer. Concernant les saveurs, elles sont originales ou classiques. Vous envisagez de commencer un sevrage tabagique ? Vous recherchez une cigarette électronique compacte et facile d’emploi ? La puff vous séduira sûrement.

Plan du site