Tanger est une ville animée située dans le nord du Maroc qui se développe de jour en jour en acquérant un caractère cosmopolite. Le mystère se cache derrière chaque coin de ses rues, pleines de légendes et d’histoires, et sa terre a accueilli les Carthaginois, les Vandales, les Romains, les Phéniciens, les Arabes et, plus récemment, les Espagnols, les Français, les Anglais et les Portugais. Si vous voulez aussi vous laisser envelopper par sa magie, on vous recommande de ne pas perdre le détail de la compilation de ce qu’il faut voir à Tanger qu’on vous laisse dans Le Voyageur Heureux ci-dessous.

Que voir à Tanger : 10 endroits à ne pas manquer

1. Port de Tanger

Le port de Tanger est situé à l’entrée du détroit de Gibraltar, du côté marocain. Ce port est un point stratégique essentiel, car il constitue un passage des routes maritimes reliant l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. Situé à l’extrémité ouest de la ville, entre le cap Espartel et le cap Malabata, son accès est viable tant en voiture qu’en bus ou en train.

2. Médina

Plusieurs des endroits que vous trouverez dans la liste de ce qu’il faut voir à Tanger se trouvent dans la Médina, car c’est l’un des plus beaux quartiers de Tanger. La porte principale de cette médina se trouve sur la place 9 d’avril et le grand souk.

Vous pouvez commencer la visite là et monter par les rues magiques de la médina jusqu’à la Kasbha, ou vous pouvez prendre un taxi pour vous emmener au sommet de la médina, d’où vous pouvez descendre par les petites rues et finir dans le grand souk.

3. La Kasbah de Tanger

Ce quartier, qui est une enceinte fortifiée, doit figurer sur la liste des choses à voir à Tanger, car il est incontournable si vous voulez connaître une partie de la vie quotidienne des habitants de cette ville marocaine. Dans la Kasbah de Tanger, il y a très peu de touristes, car elle est située au sommet de la médina. Ses rues ont la magie traditionnelle des quartiers marocains, grâce en grande partie aux tons bleus et blancs traditionnels des murs des maisons.

Parmi ces rues étroites, vous trouverez des boutiques vendant du cuir, des poteries et des tapis de la région, où vous pourrez tout simplement vous délecter de l’art marocain. En outre, dans cette partie supérieure de la médina de Tanger se trouve un point de vue avec de belles vues sur le port. Après l’ascension et après avoir contemplé la fortification de Tanger, vous pouvez entrer dans l’un des bars et profiter de l’atmosphère de la ville.

4. Musée de la Kasbah de Tanger

A l’intérieur de l’enceinte fortifiée de la Kasbah de Tanger se trouve le Musée de la Kasbah de Tanger. Le bâtiment où se trouve le musée était autrefois un palais, résidence du sultan Dar al-Makhzen, et des gouverneurs britanniques et portugais. Ce bâtiment a été construit entre 1672 et 1727, et possède une belle cour centrale entourée de six grandes colonnes de marbre.

Mais, outre l’importance historique de ce bâtiment, le musée expose des pièces qui racontent l’histoire de Tanger et du Maroc. Vous pouvez voir l’évolution de la poterie marocaine de la préhistoire à nos jours. Parmi les pièces maîtresses du musée, une magnifique mosaïque de sol de la ville romaine de Volubili et une très grande carte murale marquant les frontières de l’occupation arabe dans le monde.

5. Vieux quartier espagnol

Tanger a été officiellement réincorporée au Maroc en 1956. Bien qu’il s’agisse d’un pays musulman et désormais d’un État consolidé, l’Europe et le christianisme ont influencé son territoire. En 1961, par exemple, la cathédrale de Tanger a été construite, un symbole catholique et européen sur le sol africain. En outre, à l’époque des ⤽protectoratsâ¤, l’Espagne et la France ont créé une grande influence culturelle et architecturale à Tanger.

Le vieux quartier espagnol est une place essentielle dans cette sélection de ce qu’il faut voir à Tanger pour apprécier cette influence. Dans cette zone, vous trouverez des écoles et des institutions espagnoles, ainsi que le consulat espagnol et l’hôpital espagnol. Dans le parcours de ces rues de maisons créées par des architectes espagnols, il ne faut pas oublier la place Koweït et le quartier de San Francisco, ainsi que le théâtre Cervantes dans la rue Murillo. Saviez-vous que ce théâtre, avec 1400 places, était considéré comme le plus grand d’Afrique du Nord ?

6. Place du 9 avril

L’entrée principale de la médina de Tanger se trouve sur la Place du 9 d’Avril, ainsi que l’église anglicane de St Andrews, une construction que vous ne devez pas manquer, car bien que sa structure soit de tradition musulmane, elle est pleine d’iconographie chrétienne et même hébraïque. En outre, vous trouverez sur la place plusieurs bancs où vous pourrez vous reposer tout en profitant de la fontaine centrale et des palmiers, ainsi que des restaurants où vous pourrez goûter aux saveurs typiques du pays ou des terrasses pour prendre le thé.

Enfin, si vous vous demandez pourquoi la place est ainsi nommée, vous serez intéressé de savoir qu’elle commémore la date du 9 avril 1947, lorsque le roi Mohammed V s’est rendu à Tanger pour annoncer l’indépendance du Maroc.

7. Promenade le long de la plage

La vérité est que la ville de Tanger possède une très longue plage, de plus de 5 kilomètres, avec une excellente promenade, connue sous le nom de “Promenade des deux mers”. C’est pourquoi on a dû répondre à ce qu’il faut voir à Tanger par cette belle promenade, agréable aussi bien sous le soleil le jour que la nuit, et il est préférable de commencer au bâtiment Reichausen et de terminer à la Villa Harris.

8. Souk de Tanger

Au nord de la médina se trouve le souk de Tanger, le marché et le centre commercial de la ville. Vous y trouverez de nombreuses boutiques d’artisanat proposant diverses pièces d’art marocain, et bien qu’elle soit animée, c’est précisément ce qui lui donne son charme. C’est également un bon endroit pour goûter à la nourriture traditionnelle de la région, avec des fruits et des plats que vous voudrez certainement essayer.

Cet endroit figure sur la liste de ce qu’il faut voir à Tanger, non seulement en raison de son importance commerciale, mais aussi parce qu’il est incontournable si vous voulez savoir ce qui est fréquenté par les locaux et les touristes. Situé près de la place 9 d’avril, c’est un bon point de départ pour connaître la ville, ainsi qu’un point central pour obtenir des moyens de transport.

9. Marché central

Dans le même Grand souk se trouve le marché central de Tanger, qui est aussi le plus important de la ville. Beaucoup des vendeurs du lieu sont des paysannes qui apportent les produits de leurs terres où elles les cultivent elles-mêmes. Comme le veut la tradition, non seulement au Maroc mais dans de nombreux endroits du monde, les agricultrices se rendent au marché le dimanche pour vendre leurs produits. Les étals vendent du bœuf, de l’agneau, du poulet, des fruits et des légumes, mais vous trouverez également des plats préparés : on vous recommande surtout les pâtisseries arabes typiques et les olives locales.

L’un des produits du marché central de Tanger qui mérite que l’on s’y attarde, ce sont les épices. Vous pouvez trouver de nombreux types de poivre, de la cannelle, du cumin, du curry. Les différentes couleurs et odeurs du marchnptreé central de Tanger sont une expérience agréable. Et vous pouvez également acheter du thé vert, qui est l’un des thés les plus populaires sur les terrasses de la ville.

10. Les grottes d’Hercule

Vous ne pouvez pas aller dans cette ville marocaine ou répondre à ce qu’il faut voir à Tanger sans aller mentionner les Grottes d’Hercule. Ces grottes ont la particularité d’avoir deux ouvertures, l’une tournée vers la terre et l’autre vers la mer. En outre, celui qui fait face à la mer est connu pour avoir la forme de l’Afrique. On dit que cette ouverture a peut-être été créée par les Phéniciens.

Ces grottes sont situées à 5 kilomètres du Cap Espartel et à 14 kilomètres de la Médina, et c’est l’endroit où elles ont été créées par l’érosion du vent et de la mer, bien que des pierres aient également été extraites de ses parois. Le nom vient d’une des légendes d’Hercule qui raconte que ce héros grec a passé la nuit dans ces grottes avant d’aller voler les pommes du jardin des Hespérides.

On raconte qu’Hercule prenait un bain dans l’océan Atlantique, quand soudain il rencontra une belle femme nommée Tinga. Le héros grec est tombé amoureux de la femme et lui a demandé de l’épouser. A cela, la femme lui demande, en échange de sa main, de rejoindre les eaux de la Méditerranée et de l’Atlantique. Hercule a mis un pied à chaque extrémité et a séparé les continents africain et européen, créant ainsi le canal de Gibraltar. On dit que le nom de la ville, Tanger, vient de Tinga, la femme dont Hercule est tombé amoureux.