Le divorce est un processus long et coûteux. Le jugement définitif peut prendre des mois voire des années. Heureusement, la justice s’est nettement améliorée depuis quelque temps. Désormais, on peut effectuer une procédure de divorce par consentement mutuel sans juge. Autrement dit, il est maintenant possible de divorcer en ligne. Comment ça marche ? Et est-ce vraiment fiable ? On vous dévoile tout sur ce type de divorce sans juge.

Comment fonctionne le divorce en ligne ?

Auparavant, il fallait, soit recourir au juge, soit se rendre chez un avocat pour pouvoir divorcer. Désormais, on n’est plus obligé de suivre ce long et laborieux processus. Avec une centaine d’euros à débourser, les couples peuvent désormais divorcer par consentement mutuel en ligne. De plus en plus de cabinets propose, d’ailleurs, cette méthode. Son principe est simple : au lieu de se déplacer pour faire les démarches, il suffit de les effectuer en ligne grâce à des plateformes spécialisées et des échanges de mails.

Le couple va s’inscrire sur la plateforme et va s’entretenir avec l’avocat spécialisé via les mails ou les discussions en ligne. Ce dernier va exercer les mêmes taches qu’il fait habituellement, mais sans se déplacer : conseils, orientations, …

Le divorce en ligne, est-il fiable ? Beaucoup de personnes demandent cette question. Tout d’abord, il faut noter que le divorce en ligne n’est applicable que pour le divorce par consentement mutuel, ou plus précisément le divorce amiable. En effet, on peut distinguer trois types de divorces : le divorce contentieux, le divorce pour faute et le divorce par consentement mutuel. Le divorce en ligne ne concerne donc que ce dernier cas.

Ensuite, il s’agit d’une procédure de divorce rapide. Alors, il s’adresse au couple qui souhaite avoir un divorce facile.

Par ailleurs, le divorce est toujours assuré par un avocat spécialiste en la matière, même si la procédure se fait en ligne. Donc, il ne peut pas y avoir de risques d’inefficacité.

Enfin, même si la majeure partie de la procédure est faite en ligne, le recours au juge est toujours nécessaire. En effet, ce dernier est le seul, apte à prononcer la décision finale concernant le sort des deux époux, surtout en matière de la séparation des biens.

Pourquoi recourir au divorce en ligne ?

À cause des diverses occupations, les gens n’ont plus énormément de temps pour se déplacer. Or, la procédure de divorce est vraiment complexe, en plus d’être longue. C’est pourquoi, des cabinets d’avocat en eu l’ingéniosité d’adopter ce système de divorce en ligne. Il procure de nombreux avantages pour le couple souhaitant faire un divorce amiable rapide.

Premièrement, il facilite grandement les taches du couple. Ce dernier peut tout faire en ligne : l’établissement du dossier divorce amiable, la consultation et la recherche d’accords entre parties. Seule, la procédure de jugement est à faire devant le juge.

Deuxièmement, il coûte moins cher que la procédure de divorce normale. Vous pouvez l’effectuer à partir de 200 euros. Néanmoins, le coût peut augmenter en fonction des services et prestations effectués par l’avocat. Il se peut même que celui-ci exerce une assistance post procédural. Dans ce cas, le couple ou la partie demanderesse devra payer un coût supplémentaire.

Troisièmement, la procédure en ligne est très simple. Vous n’avez pas besoin d’être un expert en divorce pour la remplir. Toutes les informations et les dossiers nécessaires sont déjà affichés sur le site. L’avocat spécialisé peut même vous donner assistance en cas de difficultés.

Comment trouver et choisir un cabinet de divorce en ligne ?

Les cabinets de divorce rapide en ligne sont en forte expansion actuellement. D’ailleurs, la demande ne cesse pas d’augmenter. Face à cette hausse fulgurante de sites de divorce en ligne, il n’est pas rare de tomber sur des sites arnaqueurs. Alors, il faut bien savoir choisir son cabinet en ligne.

Pour ce faire, vous devez vérifier la notoriété du cabinet. Généralement, les cabinets doivent avoir un siège social bien déterminé et doivent être immatriculés comme toute autre entreprise. Il faut donc s’assurer que le cabinet en ligne soit bien réel et légal. Alors, n’hésitez pas à faire des recherches en ligne ou demander les avis des autres clients.

En outre, vérifiez aussi les compétences et spécialités de l’avocat. Il se peut qu’il vous induise en erreur par rapport à ses capacités, que ce soit intellectuellement ou juridiquement. Pour éviter cette situation, n’hésitez pas à lui demander des tas de questions par rapport à son parcours ou aux affaires qu’il a déjà traitées.