Que vous soyez amateur ou entreprise, les arts nécessitent toujours de bonnes qualifications pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Ils peuvent servir de décorations ou d’embellissement de votre espace personnel ou tout simplement d’objets de collections. Sachez comment les qualifier et avoir l’œil pour connaître les œuvres d’art.

La budgétisation

Pour commencer cette qualification, l’argent ne doit pas vraiment être le premier à être cité, mais il est essentiel dans la démarche de qualification. Que vous achetiez un tableau ou une sculpture comme fonction décorative ou parce que vous avez eu un coup de cœur, c’est toujours le budget qui freine ou non la disponibilité de cette oeuvre pour vous. 

Si vous êtes une entreprise, pensez surtout à des achats spéculatifs qui visent une optique de défiscalisation, pour cela vous aurez besoin d’un spécialiste qui sécurisera votre investissement. Il exercera dans le domaine de l’art, des formules de fonds d’investissement. Mais soyez quand même méfiants vis-à-vis de certains intermédiaires convaincants, mais cherchez surtout des spécialistes déjà connus ou qui vous sont recommandés. En tant qu’entreprise vous pouvez défiscaliser dans ce domaine vos investissements. Vous pouvez même acquérir ou louer vos œuvres par des crédits de bail. Des sociétés proposent de service intéressant, voir le lien www.antiquaire-paris.fr.

Mais si vous êtes un particulier, vous pouvez à titre onéreux utiliser une formule souple vous permettant de louer vos œuvres ou de renouveler le décor de façon régulière. Vous pouvez même vous trouver dans un groupe d’autres amateurs et créer un fonds commun de placement et bien sûr à acquérir des parts. 

Quel art acheter ?

Pour commencer un achat, il faut imaginer les tendances et les goûts des générations futures. Il existe également des structures vintage des années 60 qui laissent penser que la génération suivante aime redécouvrir les structures anciennes des grands-parents, tout comme pour les années 80 qui font découvrir à celle d’aujourd’hui les trésors du passé.

Vous avez alors besoin d’une mise à jour à chaque achat d’art. Mais il est conseillé d’éviter d’aller à contre-courant et être hors mode en recherchant ce qui n’est plus demandé. Des arts du 18e, chez un collectionneur, copiés avec d’excellentes réalisations peuvent parfois flambé votre argent qu’un produit original de la même époque qui peut s’agir d’un grand investissement dans la règle de l’art. Les œuvres ou les sculptures tout comme les peintures connaissent la même chose, car vous pouvez investir dans une antiquité en bon état et recevoir un retour financier de 10 fois le coût que vous l’avez acheté avec son originalité. Les arts anciens ou ce qui n’est plus à la mode, mais qui est demandé par des collectionneurs peuvent servir de bons investissements, car le public concerné est spécifique.

Comment acheter ?

Le plus grand conseil est de se faire accompagner par un professionnel dans vos démarches. Il peut s’agir d’un expert en objet d’art, d’un commissaire priseur ou d’un galeriste. Mais vous devez vérifier la qualification et la compétence de votre aide externe pour éviter les arnaques. Cela vous permettra aussi d’éviter d’acheter des produits qui ne vous sont pas utiles. Votre interlocuteur doit avoir une solide formation concernant le marché et l’histoire de l’art avec certaines expériences.

Faites une vérification du bagage de votre interlocuteur qu’il soit suffisant ou ayant un diplôme requise et reconnue par l’État dans le management du marché de l’Art et en Médiation Culturelle. Vous aurez un bon interlocuteur professionnel qui vous suggérera de bonnes œuvres d’art. Exigez les factures et certificats d’authenticité qui engagent votre aide externe.

Les presses spécialisées sont aussi de bons aides externes pour faciliter vos choix comme les Beaux Arts magazine, la Connaissance d’art, l’Objet d’Art ou Art actuel, les gazettes pour l’actualité et tendance ainsi que les ventes aux enchères.

Quelques conseils pratiques

Vous pouvez vous diriger vers un artiste débutant ou émergent. Les étudiants qui sortent récemment des écoles de Beaux-Arts fournissent des travaux pour débuter leur carrière dans des expos collectives. C’est parmi ces ressortissants que se trouvent les valeurs de demain. Vous pouvez aussi trouver des artistes qui se trouvent dans des événements ou happenings pour vous fournir des arts abordables. Vous aidez un jeune artiste dans ce cas même si vous n’avez pas réalisé une grande affaire. Votre artiste va connaitre un développement de sa carrière et qui sait ? Peut-être que vous lui avez ouvert une porte qui la propulsera. Et vous attirerez peut-être les jeunes dans vos investissements.

Si vous êtes plutôt vers la tradition figurative, vous allez trouver des artistes professionnels qui proposent des arts réalisés avec des prix exorbitants alors autant faire un bon achat.

Des associations et des clubs amateurs se trouvent dans la plupart des villes. Ils proposent des travaux lors des expositions annuelles, mais les niveaux restent variables, mais il n’y a pas de quoi ne pas essayer. Cependant, faites attention aux jolies œuvres issues de copies, car elles sont bonnes pour les achats à petit prix.