Les tapis sont présents dans la grande majorité des foyers et sont des meubles très polyvalents car en plus de leur utilité, ils sont également confortables et décoratifs. Utilisés aussi bien dans la salle de bains que dans la cuisine pour leur confort, ils se révèlent élégants et accueillants s’ils sont placés dans l’entrée ou dans le salon, mais aussi dans les chambres.

Les tapis sont de différents types et matériaux et il est très important de les nettoyer, ce qui doit être fait soigneusement et avec beaucoup de soin pour ne pas les abîmer ou les décolorer. Les vendeurs de moquettes recommandent le nettoyage à sec comme le meilleur moyen de nettoyer les moquettes, mais il existe d’autres moyens de nettoyer les moquettes qui sont respectueux de l’environnement, naturels et, surtout, à faire soi-même. Voici une série de conseils pour nettoyer les tapis en éliminant à la fois la saleté et les acariens.

La préparation avant de nettoyer les tapis

Avant de passer au nettoyage de vos tapis, vous devez prendre quelques précautions.  En effet, il est important de lire les étiquettes de vos tapis afin de suivre les méthodes de nettoyage préconisées ou encore la fréquence de lavage recommandée.

Dans le même sens, vous devez prendre des précautions en fonction de la matière ou de la texture des tapis. En cas de doute sur les températures de lavage adéquates, demandez conseil à votre teinturier.

Afin de bien commencer, réalisez d’abord par un nettoyage à sec. Vous pourrez ensuite passer à un nettoyage à base de produits liquides en fonction des situations.

Avant de nettoyer votre tapis à l’aide d’un produit quelconque, faites toujours un essai sur un tout petit bout du tapis afin de vérifier la stabilité des couleurs.

Éliminer la poussière et les acariens

Les tapis sont toujours en contact avec le sol de notre maison et sont constamment foulés, il est donc très facile pour eux de se salir, avec une accumulation de germes et de poussière. Il est donc nécessaire de les nettoyer fréquemment, ce qui peut être fait à l’aide d’un aspirateur qui élimine presque toutes les saletés. Une astuce pour cette opération est de la faire également du côté du “revers” du tapis, afin que le nettoyage soit plus profond.

Au lieu de passer l’aspirateur, vous pouvez utiliser un balai, en prenant soin de battre les tapis à l’air libre avec une certaine vigueur. Après cette opération, il est conseillé de les coucher pour assurer l’hygiène de leurs fibres, ainsi que celle de la maison. Une autre bonne raison de poser les moquettes à l’extérieur est d’éliminer l’humidité et donc les moisissures qui pourraient se créer.

Pour les tapis de salle de bains, qui sont normalement en coton ou en tissu éponge, il est conseillé de les battre et aussi de les laver périodiquement en machine. Une autre façon de nettoyer les tapis de façon écologique est l’utilisation de la vapeur, en ajoutant de l’huile essentielle de lavande et de citron, qui sert à donner un bon parfum au tapis. En cas d’allergies, il est bon de faire l’assainissement avec un spray anti-acariens.

Utilisez du gros sel, du vinaigre et du bicarbonate de soude pour un nettoyage en profondeur

Comme nos grands-mères le savaient très bien, pour obtenir un meilleur nettoyage, la meilleure solution peut être de nettoyer les tapis avec du bicarbonate de soude qui est contenu dans plusieurs produits et qui a des qualités légèrement abrasives, grâce auxquelles il peut facilement enlever les taches de saleté et absorber les traces d’huile. Le bicarbonate de soude peut également être utilisé pour nettoyer les tapis délicats.

Vous pouvez également préparer une solution contenant du vinaigre blanc en plus du bicarbonate, que vous pourrez utiliser ensuite avec un pulvérisateur. La solution comprend deux verres de vinaigre versés dans un litre d’eau auquel on ajoute 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Une autre possibilité est d’utiliser un mélange obtenu en mélangeant du gros sel et du vinaigre. Ce mélange doit être versé sur les taches, puis nettoyé avec un chiffon humide.

Nettoyer un tapis à sec : comment faire ?

Le passage de l’aspirateur environ deux fois par semaine sur vos tapis vous évite d’avoir à effectuer de grands nettoyages tous les 6 mois. Pour ce faire, utilisez le mode brosse et aspirez de long en large en réalisant plusieurs allées et venues. En revanche, si votre tapis est vieux et fragile, évitez le mode brossage car vous risquez de l’abîmer.

Une autre astuce de nettoyage à sec consiste à saupoudrer votre tapis de bicarbonate de soude et à frotter à l’aide d’une brosse. Laissez le bicarbonate agir toute une nuit puis aspirez.

La terre de Sommières est de l’argile à fort pouvoir détachant également utilisée pour nettoyer les tapis. Afin de bénéficier de tous ses bienfaits, saupoudrez de la terre de Sommières sur la totalité de votre tapis et laissez agir toute la nuit avant d’aspirer.

Si vous souhaitez vous débarrasser d’une tache de vin, épongez immédiatement la tache avec du papier absorbant puis saupoudrez-la de terre de Sommières en prenant soin d’encercler la tache et d’en mettre également dessus. Laissez la poudre agir toute la nuit ou toute la journée puis aspirez.

Nettoyer ses tapis avec de la patate

Grâce à l’amidon qu’elles contiennent, les épluchures de pommes de terre constituent un agent nettoyant très efficace. Pour en profiter, réalisez une infusion d’épluchures de pommes de terre et imbibez une éponge de ce mélange pour nettoyer vos tapis. Laissez ensuite le produit agir quelques heures puis rincez à l’eau claire en vous servant d’une éponge. Pour finir, laissez sécher votre tapis et voilà, il sera comme neuf.

Nettoyer ses tapis avec de l’eau gazeuse

Imaginez. C’est votre crémaillère. Tous vos amis sont réunis chez vous pour fêter votre installation dans ce nouvel appartement fraîchement rénové. Autour d’un verre, chacun s’extasie sur la jolie décoration que vous avez choisie. Soudain, c’est le drame : le geste maladroit d’un convive projette quelques gouttes de vin sur votre tapis beige tout neuf…

Il faut réagir et vite. Pour venir à bout des éclaboussures de vin (ou de jus, thé, café…), l’eau pétillante reste votre meilleure alliée.

Comment s’y prendre ? Un seul mot d’ordre pour retrouver un tapis immaculé : la rapidité ! Dans un premier temps, épongez le liquide renversé à l’aide de feuilles d’essuie-tout : surtout, évitez de presser la tache contre le tapis. Arrosez-la avec un peu d’eau pétillante. Absorbez ensuite l’eau gazeuse avec un linge propre. L’opération peut être répétée autant de fois que nécessaire.

Pour optimiser l’action détachante de l’eau gazeuse, n’hésitez pas à combiner son utilisation avec du bicarbonate de soude. En plus d’assainir vos surfaces, cette poudre 100 % naturelle ravive instantanément les couleurs. Versez de l’eau pétillante sur la zone et brossez avec de légers mouvements circulaires. Attendez une demi-heure. Parsemez ensuite le tapis de bicarbonate de soude. Laissez poser plusieurs heures puis passez un coup d’aspirateur pour retirer la poudre.

Nettoyer un tapis avec de l’ammoniac

Une autre alternative consiste à ajouter un peu d’ammoniac dans un pulvérisateur rempli d’eau et à imbiber la tache à éliminer de ce mélange. Ensuite, frottez la tache en vous servant d’une éponge humidifiée puis nettoyez le tout à l’aide d’un chiffon sec et laissez sécher.

Saupoudrer son tapis de terre de somnifères

La terre de Sommières est une sorte d’argile aux mêmes propriétés purifiantes que le bicarbonate. Naturellement dégraissante, elle vous sauve la mise en cas de marques tenaces sur votre tapis ! Parfaite pour neutraliser les mauvaises odeurs, cette fine poudre beige s’emploie dans le cadre d’un nettoyage à sec.

À quels tapis convient-elle ? La terre de Sommières nettoie sans décolorer, ce qui en fait un excellent nettoyant écologique pour les matières les plus fragiles, comme les tapis en laine.

Particulièrement radicale sur les taches de gras, elle se conserve dans le temps. Le bonus ? Vous pouvez l’utiliser pour laver différentes sortes de surfaces (coussins, cuir, canapés, marbre, vêtements), mais également pour fabriquer vos produits ménagers maison. D’origine naturelle, non toxique et économique, la terre de Sommières a décidément tout bon ! Retrouvez-la facilement en magasins bio, de bricolage ou même en ligne.

Suivez ces différentes étapes :

  • Saupoudrez la poudre intégralement sur votre tapis ;
  • Laissez agir plusieurs heures (toute une nuit si vous le pouvez pour une efficacité maximum) ;
  • Frottez avec une brosse pour décrasser en profondeur ;
  • Passez l’aspirateur pour retirer toute la poudre. Si vous possédez un tapis shaggy (à poils longs), préférez l’aspirer avec le petit embout, sous peine de casser ses fibres.
  • N’hésitez pas à renouveler l’opération en cas de taches récalcitrantes.

Attention : veillez à appliquer la terre de Sommières sur une surface totalement sèche.

Comment nettoyer un tapis en laine ?

La laine est une matière naturelle qui possède un charme indéniable pour la décoration d’intérieur.

Afin d’entretenir votre tapis en laine, passez régulièrement l’aspirateur à faible puissance. Pour assainir un tapis en laine et éliminer les éventuelles mauvaises odeurs, vous pouvez le saupoudrer de bicarbonate de soude. Laissez agir 2 heures (voire toute une nuit) puis passez de nouveau l’aspirateur.

Les bactéries et les acariens seront ainsi éliminés !

Pour nettoyer un tapis en laine taché, vous pouvez utiliser un mélange d’eau et de vinaigre blanc. Les taches humides peuvent être enlevées avec un simple papier absorbant s’il s’agit d’une tâche récente.

Pour les tâches difficiles, vous pouvez remplacer le vinaigre par du savon noir. Ce qu’il faut retenir, c’est de ne pas appliquer le produit directement sur la tâche mais plutôt de « tamponner » le tapis à l’aide d’un chiffon imbibé.

Comment entretenir un tapis à poils longs ?

Lorsque vous passez l’aspirateur sur un tapis à poils longs, assurez-vous d’être dans le sens de la fibre. En effet, si vous passez l’aspirateur en sens inverse, cela risque d’abîmer les fibres de votre tapis, ce qui pourrait être dommageable.

 Il est conseillé d’entretenir un tapis à longs poils une à deux fois par semaine. Ne tirez pas sur les éventuels fils qui dépassent. Coupez-les simplement pour rendre votre tapis plus harmonieux.

S’il s’agit d’un tapis en acrylique, vous pouvez vous permettre d’utiliser de l’eau savonneuse. Bien évidemment, il ne faut pas noyer votre tapis. Utilisez le moins d’eau possible.

Afin de le sécher, suspendez-le sur un fil à linge. Si c’est possible, faites-le sécher à l’extérieur. Cette opération peut se faire une à deux fois par an.

Comment décrasser un tapis à poils courts ?

Généralement, un tapis à poils courts s’entretient plus facilement qu’un tapis à poils longs. Là aussi, vous pouvez utiliser de l’eau savonneuse (savon noir ou savon de Marseille) pour faire l’entretien annuel de votre tapis.

Si vous ne pouvez pas mettre votre tapis à l’extérieur, séchez-le avec un chiffon sec, une serviette éponge voire avec un sèche-cheveux avant de le suspendre.

Pour nettoyer un tapis vraiment sale, vous pouvez utiliser un mélange de vinaigre blanc et d’eau chaude (dans les mêmes proportions).

Le top du top pour nettoyer un tapis à poils courts, reste le nettoyeur vapeur. Il viendra nettoyer en profondeur votre tapis. Si vous avez beaucoup de tapis à la maison, il est également possible d’investir dans un aspirateur à eau, qui a l’avantage de combiner les 3 fonctions, il aspire, lave et sèche votre tapis !

Comment nettoyer un tapis ancien ?

Certains tapis gardent un charme fou même après des années d’utilisation. Mais il n’est pas toujours évident de nettoyer un tapis qui a de l’âge !

S’il s’agit d’un tapis qui vous est précieux, vous pouvez faire un nettoyage à sec en utilisant du bicarbonate de soude. Comme pour le tapis en laine, laissez agir au moins 2 heures avant de passer l’aspirateur pour enlever le bicarbonate qui doit avoir absorbé toutes les saletés.

Si vous tenez véritablement à votre tapis, n’hésitez pas à le confier à un professionnel. Bien que cette opération soit plus coûteuse qu’un nettoyage maison, vous obtiendrez un résultat optimal. C’est une façon idéale de donner une seconde vie à un tapis.

S’il s’agit d’un tapis auquel vous ne tenez pas spécialement, vous pouvez toujours tenter de le nettoyer avec des cristaux de soude dissous dans de l’eau chaude ou avec un mélange d’eau et d’ammoniaque (2/3 pour 1/3).